Philippe Hartz, une Solitaire du Figaro aux couleurs de la Fondation de la Mer

Le 22 août dernier, Philippe Hartz s’est élancé seul à l’assaut des mers avec la Solitaire du Figaro. Une course historique qui se déroule en quatre étapes avec 34 skippers pour l’édition 2021. Pour la première fois, l’ancien commando marine était sur la ligne de départ, dans son bateau aux couleurs de la Fondation de la Mer et de la Marine nationale.

“La mère des courses au large”

La particularité de cette course remonte à sa création en 1970, quand ses fondateurs ont voulu mélanger grands navigateurs et amateurs. Tous les participants sont seuls sur leur monotype, un Figaro Bénéteau 3 et doivent boucler le plus rapidement possible 4 étapes.

Voici le parcours pour l’année 2021 :

  • 1er étape : 22 août : Saint-Nazaire-Lorient via les proximités de Royan et La Corogne
  • 2e étape : 29 août : Lorient-Fécamp par le Plateau de Rochebonne et le Raz de Sein
  • 3e étape : 5 septembre : Fécamp-Baie de Morlaix (Roscoff) par l’île de Wight et Saint Govan
  • 4e étape : 12 septembre : Baie de Morlaix (Roscoff)-Saint Nazaire par les îles Scilly et le Phare du Fastnet

Philippe Hartz, de la marine à la voile

Agé de 39 ans, le skipper n’est pas novice en voile. Commando de la Marine nationale, il est devenu champion de France et d’Europe en 420 avec Adrien Hardy. Passionné par la mer depuis son plus jeune âge, c’est récemment qu’il a décidé d’être déchargé de ses fonctions militaires au profit de son activité de coureur.

Engagé aux côtés de la Fondation de la Mer, Philippe Hartz souhaite donner du sens à sa course : “En tant que compétiteur, j’arborerais les couleurs de la Fondation de la Mer qui soutient des actions concrètes. Je vais communiquer sur les actions qu’on peut mener pour diminuer les impacts environnementaux de mes courses. Je veux surprendre par des actions que je réaliserais au fur et à mesure de mes courses.