Découvrez le livre évènement au profit de la Fondation de la Mer

Avec les textes inédits de Sylvain Tesson, François Bellec, Loic Finaz, Patrice Franceschi, Olivier Frébourg, Patrick Poivre d’Arvor, Emmelene Landon, Dominique Lebrun et Jean Rolin.

« Cela refuse, il faut abattre. » (Propos de dictateur ? Non, ordre du capitaine).
SYLVAIN TESSON
“Mercredi 25 novembre, 8 heures du matin : devant l’île de la Possession, la plus grande des Crozet, l’Albatros approche de son mouillage dans la baie du Marin.”
JEAN ROLIN
“Pendant cet hivernage très rude à Kerguelen, la marche titubante contre le vent à la sortie des baraquements, le hurlement continuel de la tempête usaient les hommes jusqu’à l’épuisement nerveux.”
FRANÇOIS BELLEC
“La mer est à l’image des vagues qui ne cessent de l’agiter : toujours identique à elle-même et pourtant jamais semblable.”
PATRICE FRANCESCHI
“Mer insoumise, mais exploitée, et déjà souillée hélas, elle est aussi dangereuse qu’en danger.”
LOIC FINAZ
“Lundi 11. Je ne sais pas pourquoi on a décidé que le vent soufflait entre force 8 et force 9. Parce que 10, c’est vraiment trop ?”
DOMINIQUE LEBRUN
“En quelques instants, le cauchemar de la navigation devient un rêve peuplé de personnages fabuleux et de chimères, comme avec tous les enfants qui aiment à se projeter dans un monde meilleur, simple, heureux.”
PATRICK POIVRE D’ARVOR
“Il existe une confrérie de la mer Rouge. Ceux qui ont navigué sur ses flots, l’ont aimée. Je l’avais lue – presque bue chez Kessel…”
OLIVIER FREBOURG
“A partir du moment où on laisse la terre derrière soi pour naviguer en mer, tout est aventure.”
EMMELENE LANDON